Dan Poncet est une peintre française contemporaine né le 14 juillet 1953 au château de Saint-Just dans l’Ain, France.

Elle est diplômée en 1972 de l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon puis de l’École nationale des beaux-arts de Lyon.

Ses premiers tableaux montrent une influence de l’impressionnisme et du fauvisme. Après 1975, elle revient au réalisme et aux techniques anciennes utilisées dans les peintures du XVIIe siècle, comme les glacis, les pâtes ou les demi-pâtes.

C’est en 1972, que Dan Poncet entre à l’Ecole d’Architecture de Lyon, puis l’année suivante aux Beaux Arts. En 1974, elle découvre le réalisme et les techniques anciennes de l’atelier d’Hubert Gaillard. Un enseignement de rigueur, de souveraine précision, qui aujourd’hui prévaut dans sa propre facture.

Passionnée par la beauté de la nature et l’esthétisme en tout, elle sait distiller le rêve et l’humour dans une élégante légèreté de touche. Sous le trait perce la fantaisie et sa palette, lumineuse, ignore le sombre et le ténébreux.

Aux multiples facettes de ses thèmes, elle cisèle les petits et grands bonheurs : fleurs et couleurs chatoyantes en courbes épanouies, galbes de femmes fleurs en dentelles romantiques, jardins luxuriants et sujets croqués dans sa campagne de l’ Ain où elle vit depuis toujours.

C’est aussi ses impressions de lointains voyages qui l’ont marquée tout autant que l’approche journalière des animaux qui l’entourent : chats énigmatiques, chiens cabotins et chevaux altiers et câlins…et, dans une série particulière, au réalisme fantastique, ses grenouilles immortalisées dans un monde étrange où métiers, passions et travers humains se transposent en métaphores, en batraciennes charges humaines. On remarque ses fantasmes exotiques ou furtivement érotiques qu’elle peaufine en grands plans maxi réaliste.

Ailleurs, ce sont les prouesses techniques du trompe-l’oeil quand sur la toile « se conte une histoire, dans une savante mise en scène qui révèle la recherche poétique de mes univers quotidiens », confie-t-elle. 

Après avoir rencontré le rosarien Jean Pierre Guillot en 1997, elle a également réalisé une série de peintures sur des sujets liés aux roses comme « Cueillette dans le Jardin de Roses ». Guillot a nommé un cultivar de rose « Dan Poncet ».

coq
Les animaux

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Image0010
Les Fleurs
5* 7
Les animaux

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA